Face aux pirates, l’Otan doit réagir – Clinton (Us) et Verhagen (Nl)

(B2)En complément du débat aux Pays-Bas sur les arrestations / libération de pirates, les ministres des affaires étrangères néerlandais et américain, Maxime Verhagen et Hillary Clinton, ont demandé – , dans une déclaration commune relayée par la presse néerlandaise (lire ici) – « l’autorisation à l’OTAN pour arrêter les pirates au large de la Somalie ». Les libérer (comme cela s’est passé) « est un mauvais signal envoyé aux pirates » a expliqué Clinton qui recevait son homologue néerlandais.

Mieux coordonner les actions internationales. Les deux ministres ont également estimé que « les patrouilles au large de la Somalie doivent être mieux coordonnées« . Une réunion, ’sommet sur la piraterie’, aura lieu à New-York, le mois prochain, a également annoncé Clinton. 

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).