La nomination de Inzko confirmée

(B2)Les ambassadeurs des 27 ont approuvé formellement, le 10 mars, la nomination du nouveau Représentant spécial pour la Bosnie-Herzégovine, Valentin Inzko, qui a une double casquette puisqu’il est aussi le Haut représentant de la Communauté internationale pour le pays. Ce, par la procédure de silence. Cette formalisation signifie, selon le diplomate européen, que du coté des autres représentants de la communauté internationale (Russie, Usa…) réunis au sein du PIC il y a un consensus politique. Enfin presque. Reste maintenant à obtenir aussi la décision formelle de leur coté (chose faite d’ici le 25-26 mars). Les Russes ont souvent marqué leur désaccord sur les décisions de l’OHR par une « footnote » (note de bas de page) sans vraiment formellement mettre le veto, estimant que la mission devait désormais se terminer. télécharger le projet de décision

 (NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).