Eufor Tchad : on ferme, on remballe

Share

(BRUXELLES2) Cérémonies en tous sens au Tchad et en République centrafricaine ces jours-ci. Le 15 mars, en effet, à la date prévue (c’est une rareté à signaler dans les missions de paix), les Européens de l’EUFOR plieront bagage – du moins une partie d’entre eux – et remettront officiellement les clés de leurs bases et le mandat de leur mission au commandant des Nations-Unies. La force onusienne de la Minurcat II assurant le relais. En fait, certains hommes vont rester sur place, le temps d’assurer le retrait et le rapatriement de certains matériels. D’autres vont simplement changer de béret. Plusieurs nations ayant décidé de rester dans la Minurcat II – à la demande du secrétaire général des Nations-Unies d’ailleurs. Lire : Un contingent autrichien restera au Tchad dans la Minucart II

Quelques cérémonies vont être organisées sur place à N’Djamena : le 14 mars, en présence des autorités du Tchad. Le 15 mars, avec une parade militaire et la remise des médailles de l’opération. Parallèlement, une autre cérémonie aura lieu à Birao, en Centrafrique, avec le chef adjoint de la mission et le ministre de la Défense centrafricain. A suivre… La fin d’un beau défi (voir mon reportage lors du tout début de l’opération). Une conférence de presse sera organisée à Bruxelles le 18 mars pour clôturer
l’opération.

(NGV)