Une tente, ça brûle vite! Eufor Tchad vient d’en faire l’expérience

(crédit Photo: Puolustusvoimat)

(B2) Eufor vient d’être victime d’une attaque soudaine… le feu, apprend-on de source finlandaise et irlandaise. Le feu a pris dans une tente samedi dernier (13 décembre) et s’est rapidement propagée aux autres dans le camp d’Abéché (à l’est du Tchad) qui sert de quartier général aux forces européennes d’Eufor Tchad. Quatre tentes sont détruites. Ce sont essentiellement les soldats finlandais et irlandais qui ont été touchés (1). Selon les premiers éléments d’enquête, l’incendie résulte de la « manipulation des fusées éclairantes » assure-ton coté finlandais. Le feu, en tout cas, s’est propagé très vite, aidé par le vent fort (qui souffle bien sur cette plaine où est situé Abéché). Et les explosions des cartouches des fusils mitrailleurs ont gêné la lutte contre le feu. Aucun dommage grave. Deux soldats finlandais qui tentaient d’éteindre le feu ont été légèrement brulés. Mais tout l’équipement personnel des soldats a été perdu.

(NGV)

(1) Basés normalement à Goz Beida, dans le sud du pays, les soldats irlandais assurent une partie de la garde du camp d’Abéché.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Commentaires fermés.