Sanction budgétaire contre le Rwanda, les Pays-Bas lancent le débat

(B2)Ce sont les Pays-Bas qui ont lancé l’initiative, la semaine dernière. Elles ont annoncé jeudi aux autorités rwandaises qu’elles suspendaient leur aide budgétaire en raison de l’implication de ce pays dans les violences qui perdurent dans l’est de la République du Congo. (un rapport remis au Conseil de sécurité de l’Onu à la mi-décembre démontraint l’implication du Rwanda dans le soutien aux éléments rebelles de N’Kunda). Il était initialement prévu d’envoyer 3 millions d’Euros au Rwanda en 2008 et 4 millions en 2009. Les Pays-Bas maintiennent en revanche l’aide humanitaire qui profite directement à la population. « L’aide budgétaire est un signe de confiance dans un gouvernement », a fait savoir M. Koenders, le ministre de la coopération, Or « nous avons des doutes sérieux sur le rôle de ce gouvernement. Les Pays-Bas ne veulent pas porter une part de responsabilité dans la violation des droits de l’Homme ».

 (NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).