Les battlegroups de permanence au 2e semestre 2008

(B2)Conçus en 2004, après l’opération Artémis (au Congo), sur une initiative franco-britannique-allemande, les groupements tactiques 1500 (plus souvent dénommés Battlegroups) sont la « force légère de réaction rapide » de l’UE. Forts d’au moins 1500 hommes, disposant d’appuis tactique et logistique (transport aérien…) pour être autonomes, ils doivent arriver sur le terrain au plus tard 15 jours après l’approbation du concept de gestion de crise (CMC). Ils peuvent assurer leur mission durant un à quatre mois.

Deux groupements GT1500 sont de permanence chaque semestre. Au deuxième semestre 2008, un groupe dirigé par l’Allemagne (+ France, Espagne, Belgique et Luxembourg, cinq pays qui forment l’Eurocorps), et un autre par le Royaume-Uni sont de permanence. Au premier semestre 2009, deux groupes méditerranéen sont présents : le premier dirigé par l’Italie (+ Espagne, Portugal, Grèce) ; le deuxième par la Grèce (+ Bulgarie, Chypre, Roumanie).

Au deuxième semestre 2008

Le Battlegroup au coeur allemand. Le Battlegroup « franco-allemand » comprend environ 2300 hommes – 1600 Allemands, 400 Français et 250 Belges, 40 Espagnols et 20 Luxembourgeois – commandé par le chef de la Brigade franco-allemande, le général allemand Andreas Berg. Le coeur du Battlegroup est formé de plusieurs compagnies du bataillon de chasseurs de la Bundeswehr (JgBtl292), qui intègre également une compagnie du 110e régiment français d’infanterie. S’y ajoutent des éléments du bataillon de commandement et de soutien (BCS – unité mixte franco-allemande), du bataillon d’artillerie blindée 295 (PzArtBtl295) ainsi que du génie 550 (PzPiKp550) renforcés d’éléments belges, du 3e Régiment français de Hussards « Esterhazy » (*), chargé de l’éclairage. La composante médicale du Battlegroup (Medevac) est fournie par les Belges, avec un détachement de quatre hélicoptères Agusta.

Le Battlegroup britannique est formé à partir de deux bataillons :
• Le 2e RRF (2e bataillon du Royal Regiment of Fusiliers) était de permanence du 1er juillet au 1er octobre. Jusqu’à récemment, ce bataillon était basé à Chypre et servait de bataillon de réserve
en Irak et en Afghanistan. En 2007, il a été déployé en Afghanistan par deux fois, la première avec deux compagnies, la deuxième avec une compagnie.
• C’est le 4 RIFLES (4e Bataillon « The Rifles ») qui est de permanence, du 1er octobre au 31 décembre 2008. Le 4e Rifles est basé à Bulford. Et son précédent engagement opérationnel a été en Irak (en 2007).

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).