Le « Karlsruhe », entre deux missions Otan et UE, contre 2 attaques

(B2)Le « Karlsruhe », une frégate « classe 22 » de la 4e escadre de Wilhelmshaven, de la marine allemande, qui rejoignait l’Egypte dans le cadre de sa mission pour le Groupement maritime permanent de l’Otan, SNMG2, a contré – coup sur coup – deux attaques directes de pirates sur un navire de commerce éthiopien Andinet.

Le Trafalgar qui a été attaqué par les pirates

Première intervention, le 17 novembre après-midi, le Karlsruhe reçoit un appel radio du Andinet, un navire marchand éthiopien Andinet, qui se trouvait dans la zone maritime de transit sur le retour de Doha (Qatar) à Safaga (Egypte, Mer Rouge), à environ 650 kilomètres au nord-est de Djibouti dans le golfe d’Aden et près de 50 kilomètres au sud de la côte yéménite. Le navire était en proie à une attaque par deux bateaux à moteur. Le Karlruhe a immédiatement fait décollé un de ses hélicoptères Sea Lynx, ce qui a suffi apparemment. Et le navire marchand a pu poursuivre sa route vers Djibouti.

Nouvel appel radio, le 18 novembre, provenant, cette fois, d’un pétrolier britannique, le Trafalgar, attaqué par huit à neuf bateaux rapides. Là encore, le Karlsruhe a envoyé ses hélicoptères. Les attaquants n’ont pas attendu et ont fui à son arrivée.

Crédit Photo : 2008 Bundeswehr / Fregatte KARLSRUHE

Changement de drapeau

Le Karlsruhe avait quitté l’Allemagne le 24 août pour rejoindre le groupement permanent de l’Otan (le SNMG2) et a effectué pour celui-ci une série de visites dans les ports du Golfe persique.

Après un séjour en Egypte pour se réapprovisionner, il va passer sous commandement européen dans le cadre de l’opération de l’UE de lutte contre la piraterie « Atalanta » grâce à un « mandat » donné par le Bundestag (la chambre des députés).

Les navires allemands se heurtent cependant à certaines difficultés juridiques dans la lutte contre la piraterie (lire : Pirates, préférez les navires danois ou allemands plus inoffensifs…)

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.