Les Russes débarquent au Tchad…

Share

(BRUXELLES2) Un Illiouchine-76 militaire russe vient de terminer sa troisième rotation, en amenant dans la nuit de mardi à mercredi, cinq nouveaux soldats du groupe d’hélicoptères russes au Tchad et du matériel, après une escale de ravitaillement en fuel, à Sebkha, en Turquie, selon le lieutenant-colonel Vladimir Drik, officier de presse du commandant de l’Armée de l’air russe, cité par nos collègues de Ria Novosti.

L’avion cargo a notamment acheminé un véhicule sanitaire AS-43501 monté sur la base d’un camion tous-terrains. Mercredi soir, l’avion effectuera une nouvelle rotation pour amener de nouveaux militaires et un véhicule de transport d’eau à Ndjamena.

La première rotation avait été entamée le 14 novembre, à partir de l’aéroport militaire de Tver (nord de Moscou), emmenant 10 hommes et 10 tonnes de matériel. Une deuxième avait eu lieu quelques jours plus tard, emmenant notamment des habitations modulaires. Une dizaine devrait être nécessaire afin d’acheminer, tous les hommes et matériels. Les Russes se déplaçant, en effet, avec les équipements complets, et autonomes totalement…

Stationné à Abéché, avec les autres hélicoptères (français et polonais), le contingent russe sera chargé de transporter des cargaisons et des agents l’ONU et d’effectuer des opérations d’évacuation, de recherche, de sauvetage et de patrouille. Il devrait comprendre un peu plus de 100 hommes et quatre hélicoptères Mi-8MT équipés des armements et des munitions nécessaires au Tchad pour 12 mois si l’on en croit, le décret signé par le président russe Dmitri Medvedev.

Les hélicoptères russes pourraient ainsi continuer leur mission au-delà de la mission de l’UE et passer alors sous la bannière de l’ONU à partir de mars prochain.

(NGV)