Changement de stratégie à la FIAS en Afghanistan

(B2) La FIAS (Force internationale d’assistance à la sécurité) en Afghanistan annonce qu’elle se retirera dorénavant des combats plutôt que de faire appel à des frappes aériennes là où il y a un risque de mort civile. De plus, comme l’explique le porte-parole de la FIAS, le brigadier général Richard Blanchette, ses soldats « n’entreront jamais à l’intérieur d’une résidence ou d’une mosquée sans avoir reçu d’indications venant de l’armée afghane, sauf en présence d’un danger imminent ».

(NGV)