Les Polonais sont au complet au Tchad

(BRUXELLES2) Les Polonais sont tous arrivés au Tchad. Et le Bataillon Multinational Nord (BMN) est maintenant pleinement opérationnel. Mission : sécuriser le terrain, notamment par des patrouilles – environ une tous les jours, annonce l’Eufor – et suivre régulièrement la situation avec les responsables de camps. Dans leur zone de responsabilités, les Polonais ont six camps de réfugiés, notamment à Amnabak et Touloum, qui représentent près de 116 200 réfugiés.Mais l’Eufor n’a normalement pas le droit de rentrer dans les camps de réfugiés. Le contingent polonais et les responsables des camps se sont donc mis d’accord pour se rencontrer à l’extérieur. La patrouille a aussi un intérêt important : reconnaître les routes, assurer des itinéraires de remplacement si, en raison de la saison des pluies, ou pour une autre raison, l’axe habituel devient impraticable.
(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).