Eumm Georgie déploie 250 observateurs et recrute encore

Eumm Georgie déploie 250 observateurs et recrute encore

Share


(B2)Eumm Georgie est en cours de déploiement. Quelques jours à peine après la décision des 27 ministres des affaires étrangères, ses responsables ont pris leurs quartiers à Tbilissi, la capitale géorgienne, sur les hauteurs dans une ancienne datcha de… Béria (qui a servi depuis de résidence officielle pour le gouvernement géorgien vis-à-vis de ses hotes de marque).

Une mission de 340 personnes
Le nombre d’observateurs a été augmenté à 250, la mission comptant au total 340 personnes (Etat-major, soutien, personnel locaux). Tout le monde devrait être là d’ici la fin de la semaine. Pour une fois, il n’a pas été difficile de convaincre les Etats membres de fournir des hommes, au contraire tous voulaient participer (voir article précédent). Ce lundi, le chef de mission, Hansjörg Haber, a
rencontré le vice-ministre géorgien des Affaires étrangères, Giorgi Bokeria. Un accord fixant le statut de la mission (Soma) devrait être signé prochainement.

Détail des effectifs
22 Etats membres devraient ainsi participer. Voici les derniers chiffres (obtenus du terrain et recoupés avec certaines capitales, mais cela peut encore
varier) :
43 Français (31 gendarmes mobiles venant de plusieurs escadrons + 5 chefs de groupe + 7 à l’Etat-major)
25 Allemands (dans un premier temps sur une offre de 40, décision du cabinet fédéral le 24.09)
35-40 Italiens (carabinieri, décision du Conseil des ministres le 19.09)
26 Polonais (policiers et militaires)
25 Suédois (civils de la Folke Bernadotte Academy, spécialistes du Swedish Rescue Services Agency et 6 policiers du National Police Board.
20 Roumains
16 Britanniques
12 Néerlandais (3 militaires de la Maréchaussee (= gendarmerie) et 9 civils)
10 Bulgares (venant du Ministère de la défense et du Ministère de l’intérieur)
10 Grecs (2 officiers d’Etat-major et 8 officiers des trois armes, en civil, sans armes, + deux véhicules type Hummer)
10 Espagnols (Guardia Civil)
10 Finlandais
10 Danois
9 Estoniens
5 Tchèques
5 Lituaniens
4 Autrichiens (3 policiers et 1 expert des droits de l’homme – annonce du ministre des affaires étrangères)
4 Irlandais
3 Hongrois
3 Lettons (ministères de la Défense, Intérieur et Affaires étrangères décision du cabinet du Premier ministre du 16.09)
2 Luxembourgeois (2 policiers + une aide logistique de
transport via Cargolux)
2 Maltais (militaires de la compagnie C – force de réaction rapide)
Nb : certains effectifs prennent en compte uniquement les observateurs, d’autres les personnels à l’Etat-Major. Dès que j’aurai plus de précision, je le mentionnerai.

On recrute encore
L’Union européenne a, par ailleurs publié un nouvel appel à recrutement pour pourvoir les postes non remplis ou d’autres postes : responsable de
marchés publics, finances, juridique, soutien général, transport, conseiller médical, officiers de sécurité, de transport, etc… (fiches de postes à télécharger ici). Date limite : 26 septembre 17h00. Autres renseignements ici

(NGV)

(Crédit Photo. 1 :Sirpa gendarmerie – ADC BALSAMO – 2 : police suédoise, Ann-Christine Ollson)