Le plan en quatre points signé avec le président Géorgien. Le texte

(B2) Voici le plan en quatre points agréé par le président géorgien Mikheïl Saakachvili le 11 aout au matin. On peut observer qu’il comporte de singulières différences par rapport au plan finalement signé, en six points, l’intégralité territoriale de la Géorgie, un retrait d’Ossétie du Sud de toutes les forces, un arrêt de la rhétorique enflammée, et l’intervention possible des organisations régionale (et non pas seulement internationalement). Lire aussi le récit d’Alexandre Stubb, le ministre finlandais des Affaires
étrangères et président en exercice de l’OSCE.

Source : HELSINGIN SANOMAT

 (NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).