La Minuk au Kosovo reconfigurée, Eulex Kosovo pourrait se déployer

Share

(BRUXELLES2) Le déploiement de la mission « EULEX » (maintien de l’Etat de droit) de l’Union européenne, au Kosovo pourrait se débloquer après l’entrée en vigueur complète de la Constitution kosovare le 15 juin. Après des semaines d’hésitation, le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, a en effet adressé une lettre aux autorités du Kosovo, annonçant une reconfiguration de la force de l’Onu dans le pays (Minuk). Celle-ci devrait transmettre une partie des responsabilités qu’elle exerce dans l’ancienne province serbe depuis 1999 aux institutions du nouvel Etat ainsi qu’aux Européens. Selon un diplomate français de haut rang, EULEX exercerait ainsi, dans un premier temps, sa mission, sous le chapeau du commandement de la Minuk, sans se déployer tout de suite partout, notamment au nord où vivent les Serbes. Un « tuilage » qui confirme les informations déjà publiées. La « phase 2 » du déploiement devrait être entamée fin juin, permettant d’amener sur le terrain la majorité du personnel nécessaire à Eulex (seulement 300 personnes sont présentes, sur les 2000 prévues au départ). De son coté, les Ministres de la Défense de l’Otan, réunis à Bruxelles, jeudi soir, devaient insister, selon l’AFP, pour que la KFOR soit déchargée des tâches policières et de maintien de l’ordre.