Ne loupez pas! le festival des Courts métrages…

(BRUXELLES2) Qui n’a jamais été au festival du Court métrage ne peut connaître la vraie vie bruxelloise, ce doux mélange du festival, cool, où on peut siroter sa petite boisson préférée, découvrir des petits films qu’on n’a jamais eu l’occasion de voir et qu’on n’aurait jamais pu voir – de vrais bijoux souvent – discuter le bout avec quelques acteurs, producteurs, metteurs de scène, parfois totalement inconnus … aujourd’hui… ou alors qu’on ne reconnait après coup – « Ah oui c’était machin ! Non ? » -. Où on retrouve cette atmosphère à la fois décontractée et aussi très professionnelle qui fait le charme de cette ville du Sud du Nord de l’Europe qu’est Bruxelles.

Une soixantaine de films sont en compétition cette année. Ne ma n quez pas la nuit du Court, le 26 avril, jusquà 3 heures du matin. Le cycle « court c’est long », de ceux qui sont passés par l a case court métrage et sont aujourd’hui célèbres pour leurs longs métrages. Un délice. Les enfants et scolaires ont dr oit à des séances spécifiques. Et autre genre autre style, « Court Mais trash » (lundi 28 avril, jeudi 1 er mai), avec des films décalés ou à l’humour tranchant, réalisés par de jeunes indépendants.

Ce festival ce n’est pas qu’une toile lumineuse. Il y a aussi des séances de « Speed-pitching » qui offrent 7 minutes aux jeunes scénaristes pour convaincre les producteurs renommés de tout l’intérêt de leur projet. Avis aux amateurs…

• Lieu : Sous chapiteau (place Fernand Cocq – face à la Maison communale d’Ixelles) ou à deux pas, au Petit Théâtre Mercelis (rue Mercelis 13, Ixelles), ou plus loin au Vendôme (Chaussée de Wavre, 18, Ixelles, Porte de Namur)

• Prix (très raisonnable) : 5 € la séance (8 € le dernier jour) ou 30 € le pass festival (20 € toutes séances sauf soirée d’ouverture et de clôture et Nuit du Court Métrage)

• www.courtmetrage.be